P0403
 
P0403
Главная / Personalia
 
P0403a
 
Personal Data
Surname Chasteler
First name Guillaume
Nickname le Sarrasin
Dating 1346
Location Moulbaix
Life dates +1343(46)
Title seign. de Moulbaix etc; chatelain et gouverneur d'Ath en 1346 (1343)
Close relatives father - Thierry II du Chasteler
mother - Marie de Ville-Estrepy
wife (1) - Beatrice de MORTAIGNE
wife (2 - without children) - Marguerite (+1372), comtesse de Looz & de Chini, dame d'Agimont
children (from first wife):
Jean I (III?) du Chasteler
Jeanne du Chasteler
Type of the object tomb slab
Place of manufacturing
(place of burial)
 
Place of exposition Eglise Saint-Sulpice, Moulbaix, Hainaut, Belgium
Date of manufacturing  
Artist
Comments

(Link)
Guillaume le Sarrasin du ChastelerImprimer son arbre(Guillaume du Chasteler)
Seigneur de Maubray, Gouverneur d'Ath
Decede en 1343

(Link)
Guillaume du CHASTELER dit "le Sarrasin"Print Family Tree(Guillaume du CHASTELER)
Chevalier , Seigneur de Maulbais
Chatelain et gouverneur d'ATH en 1346

(Link)
Guillaume Le Sarrasin du CHASTELER
Died after 1346
Seigneur de Manbrais, Gouverneur d'Ath, Flaubecques et Lessines

Images
   
P0403b
 
Personal Data
Surname d'Anthisnes
First name Ponchars
Nickname  
Dating 1351
Location Anthisnes
Life dates +1351
Title  
Close relatives father - Corbeau d'Anthisnes (+1320)
mother - Melie de Lierneux
wife (1) - Maroie
wife (2) - Masalo, Masalon de Chantemerle dite de Hermalle
children (2)
Corbeau d'Anthisnes
Thomas dit Corbeau d'Anthisnes
Type of the object tomb slab
Place of manufacturing
(place of burial)
Anthisnes, arr. Huy, prov. Liege, Belgium
Place of exposition Monument disparu
Date of manufacturing  
Artist
Comments

Dalle de Ponchars d'Anthisnes et ses deux femmes.
D'apres GOETHALS, Archeologie des familles, pl. 54.
ANTHISNES (arr. Huy, prov. Liege)
DALLE DE PONCHARD D'ANTHISNES
Monument disparu.
Type : Plate-tombe figurative.
Datation : 1351.
Donnees materielles : Pierre de Meuse. 287 x 170 cm (frottis).
Gravure; incrustations de marbre.
Historique : La tombe se trouvait a l'origine dans le choeur de l'eglise. Elle a ete deplacee et s'est trouvee placee horizontalement dans le mur exterieur de la nouvelle eglise, construite en 1888, ou elle est signalee par De Chestret en 1903. Un frottis en fut publie par Rousseau en 1912. Elle est encore signalee, en 1980, dans le Repertoire photographique du mobilier des sanctuaires de Belgique, realise avant la destruction de l'eglise en 1979-80; elle n'avait pas ete photographiee. A la date de cette parution elle devait deja avoir disparu, ne se retrouvant pas avec les autres monuments funeraires transportes dans les batiments de 'l'Avouerie'
Commemores : Ponchars d'Anthisnes (+ 1351), Maroie, sa premiere femme, Masalons, sa seconde femme. Ponchars d'Anthisnes est selon l'inscription funeraire avoue d'Anthisnes, ecuyer, fils de Corbeal d'Anthisnes.
Description
- Figures: le chevalier en armes, le bassinet en tete, le camail au cou, un court surcot sur son haubergeon, une ceinture de chevalerie a laquelle sont suspendus son epee et son ecu. Des pieces d'armure sont adaptees a ses cuisses, ses genoux, ses jambes et ses pieds. Il porte des eperons a molette. Ses pieds reposent sur un chien couche. A droite de son cou se voit un petit ecu muet, pose en cantel, coiffe d'un heaume et d'un cimier.
A droite et a gauche du chevalier, ses deux epouses, habillees de meme, un grand voile sur la tete, vetues d'amples robes aux plis releves et maintenus sous le bras contre la taille. Les silhouettes des deux femmes different; celle de gauche est plus large, celle de droite plus fine. Un petit chien assis se trouve aux pieds de celle de droite.
- Architecture: triple portique a tabernacles. Les arcades sont dessinees de deux traits et l'arcade trilobee qu'elles inscrivent egalement. L'extrados est charge de crochets de feuilles de trefle aux portiques lateraux et de tiges redressees au portique central, qui est plus haut que les deux autres. Quatre tres fines colonnettes supportent les portiques; leurs chapiteaux montrent des feuilles de trefle. A chaque arcade, des mains divines sortent des nues. Assis sur les arcades se dressent des piles portant des tabernacles. Celui du milieu affecte la forme d'un octogone dont trois faces sont visibles; ses deux etages sont perces de fenestrelles, le tout est surmonte d'une galerie et les angles sont ponctues par des pinacles. Les tabernacles lateraux sont plus simples, affectant la forme d'une tour carree.
- Cadre : inscription sur une bande entre deux filets, gravee en onciales.
Epigraphie
[CHI GIST PONCHARS VOWEIS] DANTHINES IADIS [ESCUWIER]S F[I]S MONSINGNOVR CORBEA[LZ] DANTINNES CHEVALIER ET DAMISELLE MAROE SA PROMIERE FAMME ET DAMOISELLE MASALONS SA SECONDE FEMME LIQVELS PONCHARS TRESPASSAT EN LAN DE G[RACE M CCC ET] LI LE PROM[ERAIN] DIMENQVE DE QVAREMME ET [DOITON FAIRE CHASCVN AN UN ANNIVERSAIRE LE] LVNDIT APRES [ENSIEWANT] EN L'EGLISE DE [CHIENS DEVS CHANDEILHES ET VNK DRAIPT D'OR SUR LA FOSSE ET VIGILHES ET ALEMESSE PRIES POVR EAVS]
Heraldique Un poisson en pal, brochant sur le tout un ecu a une fasce chargee de trois mouchetures d'hermine et accompagnee de trois besants, 2, 1. (Selon Van den Berch)
Commentaire
De cette oeuvre, dont il faut regretter la recente disparition, on ne conserve qu'un seul document probant: le frottis conserve au MRAH et publie par Rousseau en 1912. On peut y reconnaitre assez d'elements pour reconnaitre la fiabilite de la gravure qu'en avait publie Goethals en 1851. L'ecu n'est pas correct, mais les motifs inhabituels des tabernacles ne paraissent pas fantaisistes comme on les jugerait au depart.
Les inscriptions sont restituees selon Van den Berch. On peut se demander si elle est entierement l'originale. N'y figurent pas, en effet, les dates de deces des epouses et a leur place est un texte d'une toute autre teneur et fort interessant. Il est relatif a la liturgie des anniversaires: il y est specifie qu'a ces ceremonies de commemoration on disposera un drap d'or sur la tombe, accompagne de deux chandeliers. Ce dispositif se voit sur des miniatures plus tardives, ou le drap mortuaire, le poele, est depose sur un catafalque au-dessus de la tombe.
L'edition des oeuvres de Jacques de Hemricourt, publiee par Salbray en 1673, comporte une gravure de cette tombe, mais la fantaisie du dessin la rend
non fiable. Elle est de facon moins innocente fantaisiste pour l'ecu, qui contrairement a la dalle est : un barbeau pose en pal, ce qui est le blason du
comte de Marchin auquel Salbray dedie son ouvrage et des enfants duquel il etait le precepteur.
Bibliographie
HEMRICOURT, Miroir des nobles (1673) ; GOETHALS, Archeologie des familles (1851), fig. 54; DE CHESTRET DE HANEFFE, Anthisnes (1903), p. 145; ROUSSEAU, Frottis de tombes plates (1912), p. 55, ° 24; DE HEMRICOURT, OEuvres (1925), p. 440, note 2; VAN DEN BERCH, Epitaphes (1925), n°2191; GREENHILL, Incised Effigial Slabs (1976), II, p. 54;
KOCKEROLS, Monuments arr. Huy (1999), n° 19.
Reproduction
Frottis : BRUXELLES, MRAH.

(Link)
Corbeau d'Anthisnes, chevalier (i3o6), aussi nomme Thomas Corbeau (2). Il signa la paix de Fexhe, en i3i6 (3) et mourut entre le i5 decembre i3ig et le i5 mai i32o (4). Le Fort (5) dit qu'il epousa Melie de Lierneux, dont : i° Ponchart d'Anthisnes, qui suit
... Ponchart ou Poncelet d'Anthisnes succeda a son pere dans les premiers mois de l'annee i320, si pas a la lin de l3ic). Sa pierre tombale, dont Salbray donne la gravure dans son edition de Hemricourt, se trouvait autrefois au milieu du ch?ur de l'eglise d'Anthisnes (2). Elle nous le montre debout, entre ses deux femmes, arme de toutes pieces et portant a la ceinture l'ecu de sa famille. Sur les bords, on lisait cette epitaphe :
Chy gist Ponchars voweis d'Antinnes jadis escuwiers, fis Monseig r Corbealzd'Antines, chevalier, Et DamiselleMaroe sa premiere feme, Et Damois' Masalons, sa seconde ferrie, Liquelz Pochars trespassat en l'an de grace M.CCC.LI. le promerain dimenche de quareme, Et doit 5s faire chascun an son aniversaire le lundit aps ensiewat en l'eglise de chiens, deus chandelles et uns draipe d'or sur sa fosse a vigilhes et a la messe. Pries pour eaus (3).
Ledit Ponchart etant mort, comme on le voit, le premier dimanche de careme (6 mars) 1 35 1 , c'est de son temps que la tour d'Anthisnes fut occupee par le roi de Boheme.

(Link)
Titel Miroir des nobles de Hasbaye
Auteur de Hemricourt, Jacques; de Salbray, Jacques; van Lisebetten, Peter; Chauveau, Francois
Jaar 1673 -
Plaats Brussel
Uitgever Fricx, Eugenius Henricus II
Taal Frans
Materiaal oude druk
Periode 1651-1700
Plaats (Onderwerp) Haspengouw
Erfgoedbibliotheek Bibliotheek Hasselt Limburg

(Link)
Blasons des familles d'ANTHINES et de PARFONDRIEU (ou PARFONDRY) au chateau de Modave
(Gerard - брат нашего персонажа, умер в 1336 году)

Images
   
Вверх страницы